Mais qu'est ce qui nous a pris de profiter de notre passage à Lanta pour aller à  Phiphi ?
Phiphi, c'est Railey numéro 2. En pire.

DSC00472

On a donc fait comme le troupeau, on y a fait une excursion à la journée.
Ce type d'excursions sur l' île, vous en avez à peu près autant que de cocotiers.
Le prix annoncé partout entre 700 et 1000 baths sur les sites et les guides est en réalité de 1500 baths par personne pour etre empaquete et serres contre les autres par 30, sur des bateaux dont la capacite d'accueil est de 12.
Bref deja, on rigole bien.
Mais pour aller voir le paradis, hein on va pas chipoter...

C'est devenu tellement l'enfer que les agences sont obligées de vous amener ailleurs aux heures les plus fréquentées. Les meilleures le font en tout cas.
C'est à dire que vous voyez Maya beach à Phiphi 30 mns tôt le matin, et c'est vrai ça c'est le pied.

On comprend tres facilement pourquoi Lenardo di Caprio pour son film
" The beach " a ete filme la et pas dans les pouvelles de Bangkok...

 DSC00511

Puis vous allez dans une autre ile genre Koh Bambou, puis vous retournez à Phi Phi en fin de journée pour voir au choix, soit le view point soit la plage, soit les 2.


Alors les 30 mns du matin je vais pas m'etendre, c'est super.

 

 

Visez moi le decor de Maya beach !

 

DSC00497

 

 

DSC00513

 

 

DSC00495

C'est super mais c'est super court aussi !
Un coup de sifflet et hop retour sur le bateau en rang d'oignons et au pas cadencé pour vous coincouiller comme vous pouvez dans le tas humain.

Entre les 2, c'est le pied également (voir catégorie Koh Bambou), mais le problème c'est qu'on y retourne à Koh Phiphi et là, changement de tableau.

 

Alors vous imaginez la fréquentation de la foire du trône, avec des foules excédées par la cohue, la vente sauvage et les prix délirants, et des employés (la encore pas de locaux) excédés par les mêmes touristes et rêvant d'en étrangler 2 par jour.
Voila le type d'ambiance qu'on vous vendra avec paquet cadeau.

Quand vous êtes en excursion c'est encore pire parce que votre temps est compté et on met un temps infini à se déplacer à cause des foules.

De cette île, en dehors de la prestigieuse Maya beach pour le site, je retiendrai beaucoup d'épaules, des pieds qui me marchent dessus et une vue permanente sur un dos.

Et alors Maya beach pour la baignade, parlons-en.
Le matin c'est déjà critique, car les aller-retours de speed boats etaient déjà là 10 mns apres que nous ayons eu l'immense plaisir de prendre les photos ci-dessus, de sorte qu'on se baigne dans pas grand chose d'autre que du gasoil, mais l'après-midi, c'est le bagne ! Si si avec des jolies couleurs irisées à la surface de partout !
Mieux que l'Amoco Cadix !

La nuisance sonores liée au bateau est telle qu'on ne s'entend plus.
Des centaines de personnes barbotent dans un espace ou ne vivraient pas 3 grenouilles sans s'entre-tuer.
Absence totale de poisson, coraux morts ou à l'agonie, noyés sous des bouts de plastique. James en aurait pleuré. 

 Mais de qui se fout-on ? et jusqu'ou peut aller cette tuerie contre l'environnement ?

Seul havre de paix, le View point.
Alors évidemment comme les escaliers pour y aller c'est du raide, ça se bouscule pas au portillon pour y aller voir dans ce coin- là.

Au moins, ça c'est gratuit et on y trouve un semblant de calme.

DSC00621

Le fameux isthme que l'on a le plaisir de comtempler (5 mns) au bord de l'asphyxie apres 30 mns de grimpette au pas de course dans une chaleur torride.

DSC00622

Des membres de notre groupe ne le verrons d'ailleurs pas puisqu'ils abandonneront en chemin.

Nous quand on a quitté (en courant) cette île, on a eu l'impression d'avoir fait un marathon et de s'être fait roulés dans la farine mieux qu'un filet de sole.

Seule consolation, comme on y a passé peu de temps, on a pas eu le temps de voir l'envers du décor. Là aussi Je suis sure que ça doit pas être piqué des hannetons (voir Railey).

J'ajoute que cet avis très négatif est également celui de tous les français que nous avons rencontré lors du voyage et qui ont vu Phiphi, eux aussi, les pauvrets...